Comment protéger nos enfants à la rentrée ?

Bonjour, comment ça va ?

Je vous invite à lire l’article « Doit-on vacciner les enfants… ? » et aussi « Un homme averti en vaut deux » si vous n’avez pas encore défini votre positionnement face à la campagne de vaccination covid.

Ici, je relaie un message pour les parents qui veulent protéger leurs enfants scolarisés, alors que beaucoup se préparent à les déscolariser. C’est pour éviter ce qui se passe actuellement en Israel (enfants vaccinés sans le consentement de leurs parents).

Vous pouvez aussi prendre 15 minutes pour visionner cette vidéo et écouter le témoignage de cet infirmier qui se battra fermement pour que sa fille de 14 ans ne soit pas vaccinée abusivement :

L’heure est grave, mes amis, et cela nous demande de devenir à la fois plus forts et organisés parce qu’en face, ce ne sont pas des débutants ni des enfants de chœur (voir l’article « Les vraies raisons de la crise sanitaire).
« Info/ parents

Message URGENT réinfocovid :

Le chef de l’état Français, vient d’annoncer officiellement ce 11 août, « de grandes campagnes de vaccination » dans les établissements scolaires dès la rentrée scolaire.

J’ai été professeur d’EPS pendant 15 ans, avec énormément d’implications pour la santé aux seins des établissements. Référent SST (Santé Sécurité au Travail), directeur d’un sport études Rugby, coordinateur national, etc.

Je connais donc très bien le fonctionnement de l’Educ Nat lié à la santé de nos enfants.

Dans chaque dossier d’inscription d’élève, quel que soit le niveau de classe, il y a une délégation de pouvoir parental donnée à la direction et aux enseignants en cas de décision médicale urgente à prendre pour l’élève.

C’est même moi qui faisais valider auprès du Rectorat et de la Direction Régionale de l’UNSS dans l’Académie de Caen, dans mon établissement de l’époque, la conformité légale de ce type de document, pour avoir les mains libres en cas d’urgence médicale et sanitaire, dans l’intérêt de l’élève.

Comme par exemple, une fracture, une luxation, un injection d’insuline pour un élève diabétique, etc.

Dans ce cadre, l’ordre des contacts à appeler est :

1. le 15 avec Médecin Conseil 2. Le chef d’établissement 3. Le tuteur légal (les parents très généralement).

Les parents n’ont alors aucun pouvoir de décision. C’est le corps médical qui tranche.

Dans ce contexte honteux, la suite des évènements possibles est facile à deviner. Il ne sera pas question de l’intérêt de l’élève. Ce sera juste l’invocation initiale pour pousser à la vaccination.

Une chose est certaine, les enfants non vaccinés vont très rapidement vivre un enfer autour d’eux. Avec des pressions et des discriminations qui ont déjà commencé via les réseaux sociaux.

Pire encore, et c’est à envisager très sérieusement tant le déterminisme d’état fonce vers la vaccination universelle, avec en ligne de mire les 6 mois 11ans à l’automne puisque Stéphane Mancel PDG de Moderna a annoncé avoir les autorisations vaccinales à l’automne, la vaccination forcée.

Il sera très facile de mettre en place des stratégies de lettres de missions très faciles à mettre en œuvre auprès des directions, infirmières scolaires, référents SST, profs, pour systématiser les injections sans le consentement des parents.

Demandez à récupérer le dossier scolaire et d’inscription de vos enfants scolarisés, et à faire modifier devant le chef d’établissement et/ou directeur d’école votre refus de consentement médical en cas d’urgence. C’est notre droit en tant que parents.« 

Soyez patients et déterminés ! J’ai entendu dire que des médicaments arrivant sur le marché, acceptés par l’UE (et très chers) à la fin du mois d’Octobre, on ne pourrait plus « forcer gentiment » à la vaccination, alors même que des médicaments efficaces et peu coûteux existent déjà. Pour ceux qui comprennent l’anglais (sinon, essayez les sous-titres, je leur ai demandé de les ajouter…), écoutez également cette courte vidéo de l’ex vice-président de Pfizer qui a multiplié les alertes concernant ces injections et ce, depuis le tout début de la crise sanitaire.

Si vous aimez les enfants, soit parce que vous en avez (parents, grands-parents, pères et mères célibataires), soit parce que vous travaillez avec eux, j’ai créé un programme d’accompagnement en ligne pour vous aider et partager mes connaissances et mon expérience.
Renseignements sur la page « Coaching parental« .

Bon courage et à très bientôt en ligne, peut-être ?

Nadège COMPPER

Dernières nouvelles : action en justice pour annuler le vaccin PFIZER et surtout pour les enfants

📌❗️📢💉 PARENTS, AGISSEZ SANS ATTENDRE ! ⚠️ ACTION EUROPENNE POUR L’INTERDICTION DU « VACCIN » PFIZER (17/08/21)

➡️⚠️ Recours en annulation pour le « vaccin » Comirnaty (Pfizer/BioNTech)

➡️ Date limite : 15 septembre 2021

➡️ Conditions de candidature : parent d’un enfant dans l’Union européenne

➡️ Action : participer en tant qu’intervenant à l’action en justice visant à annuler l’autorisation par l’U.E. du produit expérimental de Pfizer/BioNtech nommé « vaccin » anti-Covid-19 pour les enfants âgés de 12 ans et plus.

➡️ Avocat coordinateur pour la France : maître Virginie De Araujo-Recchia. E-mail pour lui écrire : v.dearaujo-recchia.avocat@protonmail.com

➡️ L’avocat de chaque pays remplira la plupart des documents, les parents doivent surtout dire, «OK, je veux participer. Voici mon nom, mes coordonnées, ma carte d’identité », indique l’avocate représentant l’action.

➡️ La participation à cette action en justice est gratuite et les participants ne risquent pas d’être tenus financièrement responsables en cas de perte du procès.

➡️ Pour plus d’informations : lire en français cet interview de l’avocate allemande présentant cette action européenne puis contacter Me De Araujo : https://childrenshealthdefense.eu/aiovg_videos/renate-holzeisen-les-vaccins-covid-violent-la-legislation-europeenne/?lang=fr

🧨✏️ EPINGLEZ CETTE ACTION ET AGISSEZ SANS ATTENDRE ! 🙂 REFUSONS UNE VACINATION DANGEREUSE ET CRIMINELLE. BATTONS-NOUS POUR LA SANTE DE NOS ENFANTS.Children’s Health Defense EuropeRenate Holzeisen: « Les vaccins Covid violent la législation européenne »Senta Depuydt : [00:00:02] Bonjour à tous, je suis Senta Depuydt de CHD Europe, et aujourd’hui je reçois Renate Holzeisen, que je considère comme l’avocatet.me/NotreMondeOccitanie/427821.8Kviews

Bonjour, comment ça va ?

Je vous ai annoncé récemment que, dans le cadre du concept « Communiquons avec joie », j’ouvrais des groupes d’expression pour les jeunes adultes, dans un premier temps, puis des groupes d’expression pour adultes (bientôt), afin de favoriser au maximum le lien social et la solidarité, avec toujours la bienveillance et la joie au cœur de nos échanges.

Je dois ajouter que le concept « Communiquer avec joie » fait aussi partie des éléments essentiels du programme « J’élève mon enfant avec joie ».

En introduction, je vous invite à écouter Ronald BERNARD qui nous rappelle que nous sommes nous-mêmes des enfants et que notre devoir premier est de prendre soin de l’enfant, en commençant par notre enfant intérieur. Des sous-titres en français sont disponibles (cliquez sur l’onglet « paramètres » puis choisissez « français » ou toute autre langue qui vous convient).

Comme vous le savez peut-être déjà, ici le mot J.O.I.E. est un acronyme (explications complètes sur la page « Communication »). Le J correspond au renforcement du JE, qui lui-même demande une bonne gestion des émotions.

Dans le programme « J’élève mon enfant avec joie », comment cela va-t-il bénéficier à votre enfant, et finalement, à toute la famille, puisque nous sommes tous concernés ? Souvenez-vous, c’est un programme pour tous les apprentis sages !

Voici quelques éléments de réponses tirés du livre « L’intelligence émotionnelle » de Daniel GOLEMAN, Tome 1 (Appendices).

Eléments essentiels de prévention

Aptitudes émotionnelles

-identifier et nommer les émotions

-exprimer les émotions

-évaluer l’intensité des émotions

-maitriser les émotions

-retarder la satisfaction de nos désirs

-contrôler ses pulsions

-réduire ses tensions

-connaître la différence entre émotions et actions

Aptitudes cognitives

-auto discussion (dialogue intérieur : examiner une question, affronter une difficulté, affermir son comportement)

-déchiffrer et interpréter les signes sociaux (influences sociales, perspective dans la communauté, …)

-procéder pas à pas pour résoudre les problèmes et prendre des décisions (maîtriser ses pulsions, définir des buts, imaginer différents modes d’action, prévoir leurs conséquences)

-comprendre le point de vue des autres

-comprendre les normes comportementales (ce qui est acceptable ou non et sur quelles bases)

-adopter une attitude positive face à la vie

-conscience de soi, attentes réalistes concernant soi-même…

Aptitudes comportementales

-non verbales : communication par contact visuel, expressivité faciale, ton de la voix, geste, …

-verbales : exprimer des demandes claires, répondre positivement aux critiques, résister aux influences négatives, écouter les autres, les aider, participer à des groupes aux buts positifs

Programme d’étude de la connaissance de soi

-Conscience de soi : s’observer, identifier ses émotions, savoir les exprimer (vocabulaire, etc.), connaître les relations entre pensées, émotions et réactions.

-Prises de décisions : examiner ses actions et prendre conscience de leurs conséquences, déterminer si une action est gouvernée par la pensée ou le sentiment ; appliquer cette démarche à des questions comme les rapports sexuels ou la drogue.

-Maîtriser ses émotions : surveiller son discours intérieur (surveiller les éléments négatifs comme l’autodénigrement), prendre conscience de ce que cache une émotion (ex. Blessure affective à l’origine de la colère), trouver le moyen de surmonter ses peurs et son anxiété, sa colère, sa tristesse, …

-Apaiser ses tensions : comprendre l’intérêt de l’exercice physique, du travail d’imagination guidé (visualisation), des méthodes de relaxation (trouver ses méthodes).

-Empathie : comprendre les sentiments et les préoccupations des autres, se placer de leur point de vue ; apprécier les différences dans la manière dont ils perçoivent les choses.

-Communication : parler utilement des sentiments, savoir écouter et poser de bonnes questions ; faire la distinction entre les paroles et les actions de quelqu’un, et nos réactions et jugements relatifs à celles-ci ; émettre des appréciations personnelles au lieu de condamner.

-Ouverture à autrui : valoriser l’ouverture et rétablir la confiance dans les relations avec les autres ; savoir quand il est approprié de parler de ses sentiments personnels.

-Acceptation de soi : éprouver de la fierté et se voir sous un jour positif ; reconnaître ses forces et ses faiblesses, être capable de rire de soi-même.

-Responsabilité personnelle : assumer ses responsabilités, reconnaître les conséquences de ses décisions et de ses actions, accepter ses sentiments et ses humeurs, tenir ses engagements (ex. études).

-Assurance : exprimer ses préoccupations et ses sentiments sans colère ni passivité.

-Dynamique de groupe, coopération, savoir comment et à quel moment commander, à quel moment se laisser guider.

-Résolution des conflits : savoir se montrer loyal dans les conflits avec les autres enfants, avec ses parents et les autres figures d’autorité ; négocier des compromis où toutes les parties sont gagnantes.

Comme vous le verrez, mes divers outils (orthophonie, sophro-relaxation, art-thérapie, coaching avec les Principes du Succès et même le coaching en image, le jeu 3 Your Mind, etc.) sont autant de pistes à explorer pour mettre en pratique les points précédents.

Maintenant, quels sont les bénéfices d’une telle éducation aux émotions servant à l’émergence d’un JE puissant et équilibré ?

Voici encore quelques réponses tirées du même livre (L’intelligence émotionnelle, Dr Daniel GOLEMAN, Tome 1, Appendices) :

Education de l’intelligence émotionnelle et sociale : Bénéfices

Les enfants deviennent :

-plus responsables

-plus assurés

-plus populaires auprès de leurs camarades et plus ouverts

-plus serviables

-plus prévenants, plus attentifs

-plus enclins à adopter des stratégies de conciliation pour résoudre les conflits

-plus en harmonie avec les autres

-plus « démocratiques » dans leur attitude

-plus aptes à résoudre les conflits

Ils obtiennent :

-l’amélioration des capacités cognitives sociales

-une meilleure identification et compréhension des émotions

-une meilleure maîtrise de soi

-l’augmentation de l’aptitude à planifier l’accomplissement des tâches cognitives

-plus de réflexion avant l’action

-une plus grande efficacité dans la résolution de conflits

-l’amélioration de l’atmosphère de la classe

-une plus grande tolérance à la frustration

-de meilleures aptitudes sociales

-une meilleure orientation du travail

-des aptitudes à bien s’entendre avec ses pairs

-le sens du partage

-la sociabilité

-la maitrise de soi

-une meilleure identification

-la capacité à nommer les émotions

-la tendance à moins se plaindre de tristesse ou de dépression

-moins d’anxiété et de repli sur soi.

-moins de comportements délinquants

Pour résumer, dans ce programme « J’élève mon enfant avec joie ! », rien qu’en déclinant tous les aspects du mot « JE », nous allons radicalement augmenter nos chances d’obtenir tous les bénéfices précédents !
De quoi vivre avec encore plus de joie !

En outre, vous aurez également les bénéfices du O (Orthophonie, Oralité, Orthographe), du I (Interactions avec moi et les autres parents/mères) et pour finir, du E, mon préféré, avec l’Enthousiasme qui est une composante de la joie que nous allons partager ensemble ! Ce sera notre moteur et notre leitmotiv pendant toute cette année, et ce, de manière exponentielle !

Bien entendu, je reviendrai pour vous parler des autres points-clés de ce programme. Si vous prenez le train en route, vous serez toujours les bienvenus !

Je me fais d’ores et déjà une joie de vous rencontrer et de vous accompagner pendant toute l’année, pour créer, développer et partager la joie en nous et autour de nous, notamment à nos enfants !

« Si tous les enfants du monde pouvaient se donner la main »

ECOUTEZ ET SIGNEZ LA DECLARATION DE PAIX DE LA UNITED PEOPLE FOUNDATION

Retrouvez les informations sur les modalités d’inscription en cliquant sur le lien suivant. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter en remplissant le formulaire de contact ci-dessous ou par téléphone. Je me ferai une joie de vous répondre.

A bientôt,

Nadège COMPPER

Chers amis, comme vous le savez, cette année a été très chargée, et comme je suis désormais une heureuse bénévole de United People Foundation, je serai encore plus occupée, car j’ai très envie que la vérité et la joie soient de plus en plus les valeurs qui fondent nos vies sur notre belle planète Terre.

Je m’occuperai donc des traductions en français pour que les francophones aient accès à ces informations cruciales et déterminantes. Moi, cela m’a permis de voir plus clair dans toute cette mélasse et de mieux me positionner dans l’action, pour et avec la lumière car tout cela est essentiellement spirituel. Dans la joie, évidemment. J’ai même trouvé une banque de joie car la loi d’attraction fonctionne toujours !

Vous voyez, aujourd’hui, je me suis lâchée et j’ai pris un look tropical et vivifiant, rouge comme le sang et la force de vie !

Dans cette première vidéo, je vous ai parlé d’une pyramide, et vous pouvez trouver l’image ci-dessous pour comprendre de quoi il s’agit (l’image est en anglais mais je pense que c’est suffisamment explicite) :

La pyramide de pouvoir dans le monde (planète Terre)

Vous pouvez toujours visionner le film Thrive I et II pour en savoir plus, à la fois au sujet des causes mais aussi des solutions.

Et voici mes vœux sur la chaîne 3 Your Mind, avec plus d’explications sur les aspects spirituels des apprentissages de la vie (apprentis sages). Je vous ai fait un tirage des cartes 3 Your Mind (l’utilisation a minima de mon jeu).

Que la joie vous accompagne tout au long de vos journées et de votre vie.

Le Club La Joie du Succès est toujours ouvert et je vous y attends pour développer, ancrer et partager la joie en nous et autour de nous ! Le meilleur est à venir, c’est sûr et certain.

Joyeusement vôtre,

Nadège Compper

%d blogueurs aiment cette page :