Pourquoi un acteur interviewé ne peut-il s’empêcher de pleurer?

Parce qu’il sait que son film est tiré de la réalité et que cette réalité dépasse toute imagination saine.

Mais les vrais acteurs de cette réalité qui veulent sauver les enfants: hommes de terrain, réalisateur, scénariste, etc., ont l’envie de communiquer au monde entier pour faire cesser ces infamies et faire enfin régner la paix, la joie et la liberté sur Terre.

Photo de Charles Parker sur Pexels.com

Vous vous plaignez du masque et des vaccins qu’ils infligent ou veulent infliger aux enfants? Ou pas ? Vous savez ou vous ne pensez pas que ce soit grave? Tout cela, c’est “des histoires”, des fake news ?

C’est pourquoi je vous présente ce film, Sound of freedom, qui finira par réveiller les endormis. Ce dont il parle, notamment l’adrénochrome, est bien réel aussi. J’ai moi-même vu d’autres sources écrites et filmées (je vous ai déjà dit que j’étais allée aussi loin que possible dans mes recherches et pourtant, je me suis arrêtée quelque part car j’étais trop émue, comme cet acteur qui œuvre pour la vérité).

Pour l’instant, je vous reporte à la traduction automatique en attendant que je trouve le temps de publier le texte en français ici. C’est ma manière de me battre pour la lumière et la liberté.

Vous pouvez aussi trouver le trailer ( présenté avec l’interview) isolé.

Comme le disait Rod dans son dernier épisode, c’est le sujet des enfants et de la pédocriminalité qui fera tomber ceux qui nous harassent tant en ce moment. Il y a des liens clairs entre ceci et cela.

Ceux qui n’ont pas encore compris qu’ils n’ont aucune pitié et qu’ils n’ont aucune envie de négocier, que leur logique n’est pas la nôtre, comprendront… Enfin, on l’espère!

D’ici là, continuons de communiquer avec joie!

Nadège

P.S. La joie aussi sauvera le monde!

Lorsque j’étais orthophoniste, j’ai pu constater à quel point le niveau d’éducation morale pouvait être bas et dangereux pour la santé mentale et physique : télévision, jeux vidéo, manque de culture, ordinateur pour les bébés, …

C’est ce que j’ai tenté de corriger par le biais de mon livre « Les secrets de la réussite scolaire ».

Peu à peu, parcours de vie et programmation obligent, je m’y étais habituée et je dois dire que j’y participais d’une certaine manière, tout en me sentant malheureuse et frustrée.

Moi-même, pendant longtemps, j’ai regardé des films à sensations et des films policiers basés sur des meurtres et autres comportements très déplorables alors que dans ma jeunesse, tout cela me donnait des cauchemars… Le pire a été la série « Bones ». En ouvrant votre téléviseur, vous découvrirez que la majorité des programmes tourne autour du meurtre, de la jalousie, des mensonges et autres festivités…

« Interdit aux moins de 10 ans, etc. » : encore une programmation pour nous faire croire que ce sera un privilège de regarder de plus en plus d’horreurs lorsqu’on sera plus grand. Autrement dit, plus l’on grandit, plus on a le droit de salir son esprit !

Jusqu’à mon réveil.

Ici, dans la vidéo de Rod, vous comprendrez l’importance de surveiller ce que regardent vos enfants car la communication passant par les images est très efficace et souvent tendancieuse.

Le plan, épisode 3, partie 2

Attention, pour ceux qui commencent juste leur réveil, certaines images de ce film pourront être difficiles à digérer. Elles ne montrent pourtant que la stricte et horrible vérité : pédocriminalité, trafic humain, programmation MK Ultra, rôle des artistes, etc.

Comme je l’ai déjà dit, j’ai fait mes recherches et on peut aller bien plus en profondeur sur tout ce qui est juste effleuré ici. Vous trouverez toutes ces informations si vous les cherchez. Accrochez-vous !

Parfois ou souvent, vous vous demanderez si vous êtes devenu fou, devenue folle, mais non. Ce sera comme pour Néo dans Matrix ! Vous découvrirez la vérité simple et nue, souvent cruelle.

Mais vous comprendrez aussi le rôle crucial que vous pouvez jouer en faisant des choix judicieux et en reprenant le contrôle de vos pensées.

À la fin de la vidéo, Rod vous propose d’écouter une série d’enseignements que je vous conseille vivement. Ces informations m’ont été très utiles pour continuer le voyage de l’ascension spirituelle et retrouver la joie. À cette époque, j’étais dépressive et cela m’a redonné le Nord.

Ne vous laissez pas défaire par une certaine morosité ambiante car vous joueriez le jeu de ceux qui ne nous veulent pas du bien, bien au contraire. Gardez confiance et espoir, brandissez votre flambeau de guerrier de lumière et accrochez-vous à la joie !

Nous sommes en guerre et c’est une guerre spirituelle.

La lumière a déjà gagné mais elle attend que nous choisissions notre camp. À qui et quoi allez-vous dire OUI et NON aujourd’hui pour créer votre monde ?

Un monde morbide fait de peur, de vaccins et d’hommes pucés obéissant à des dirigeants sanguinaires ou un monde libre habité par des hommes libres, unis, solidaires, souverains, puissants et joyeux ?

Choisissons bien. Et comme toujours, communiquons avec joie !

Nadège COMPPER

Ah, que j’aime de plus en plus la capacité à communiquer ses idées !

Sonia Vescovacci, membre de la Police Nationale espagnole.

《 Notre rôle est de servir et protéger les citoyennes et les citoyens (…) notre devoir est donc de ne pas appliquer des ordres qui sont illégaux, préjudiciables aux citoyens et qui n’ont aucun fondement sanitaire 》

《 Face à la gravité de la situation, notre devoir est donc de nous ranger aux côtés du peuple dont nous sommes issus, ainsi que nos familles 》

Je dois vous avouer qu’après avoir entendu ce discours et cet appel, j’ai versé ma petite larme…

J’avais appris avec Mark PASSIO (ex prêtre sataniste) que les policiers et les militaires étaient nommés « pets » dans les milieux des dirigeants de ce monde, parce que ce sont les policiers et les militaires qui font le « sale boulot » et qui obéissent aux ordre et font obéir aux ordres ! Ce faisant, ils portent aussi une grande partie de la responsabilité morale (voilà pourquoi ce ne sont pas les donneurs d’ordre qui sont d’abord punis par la loi du retour).

Cette policière espagnole, qui a vécu à Marseille et aime la France, a tout suivi, tout compris et rappelle les faits et les éléments importants : sans les « forces de l’ordre », qu’on devrait appeler « gardiens de la paix », les « autres » qui sont très mal intentionnés envers nous (vous commencez à le voir et à le comprendre ?), le peuple (voir Ronald Bernard, Notre avenir est entre nos mains), ne peuvent rien faire !

Il faut que les policiers, les gendarmes et les militaires prennent enfin conscience de ce pouvoir, mais surtout qu’ils sont eux aussi, des citoyens du monde !

Cliquez ici pour écouter son discours sur le site des gendarmes : Une policière espagnole appelle à la mobilisation des policiers français

N’est-ce pas merveilleux de pouvoir ainsi communiquer son message avec authenticité, justesse et enthousiasme (écriture, voix, enregistrement du film, etc.) ?

Je sais que je suis optimiste, mais une partie de moi devait être inquiète, sinon, je n’aurais pas pleuré.

J’ai ressenti que nous n’étions pas seuls dans cette lutte pour la liberté et le respect de nos droits, et que nous allions sortir de ce cauchemar, et ce, grâce aux « forces de l’ordre ».

Espérons donc que la majorité de ces professions entende ce message et suive la voie de l’honneur, de la sagesse et du respect du peuple.

Et comme toujours, d’ici là, oui, communiquons avec joie !

Nadège COMPPER

Prenez connaissance des 12 points du changement, élaborés par La United People Foundation.

%d blogueurs aiment cette page :