Lorsque j’étais jeune, j’écoutais souvent Yves CALVI à la radio et plus tard à la télévision. J’avoue que depuis quelques années, je me suis détachée des débats politiques car c’est dans mon évolution personnelle et spirituelle. En tous cas, j’aime bien ce journaliste qui montre toujours beaucoup d’intelligence et d’ouverture dans sa démarche. Alors, lorsque j’entends cette interview du Pr Toubiana que l’on n’a pas suffisamment entendu depuis le début de la crise sanitaire, je suis ravie ! J’aime beaucoup le sujet de la respiration aussi, donc l’avis de ce professeur m’intéresse particulièrement.

Photo de VisionPic .net sur Pexels.com

Il était temps que les journalistes français prennent cette affaire au sérieux et écoutent les vrais spécialistes. D’ailleurs, même ceux qui disaient des choses aberrantes commencent à retourner leur veste (comme le Dr Blachier).

Si mon intuition est bonne, je crois que le Pr Toubiana interviendra dans le film « Hold up » que j’attends avec impatience, car cela mettra définitivement tout cela en lumière.

« Je n’ai pas d’autre intérêt que de dire les incohérences que je vois depuis maintenant 6 mois ». Pr Toubiana.

C’est un fait : il n’y a pas de seconde vague car les personnes testées ne sont pour la plupart pas contagieuses (détails dans la vidéo). Et :

« S’il n’y a pas de seconde vague, tout le reste tombe ».

Par contre, la peur et le stress généré ne nous aident pas à garder le moral ni à booster notre système immunitaire et de cela, on ne nous parle pas du tout dans les médias.

Notre gouvernement serait-il si peu informé ou si mal informé ? Alors pourquoi nous imposer le masque, enfants et adultes compris, à l’intérieur et à l’extérieur et même nous imposer un couvre-feu et déployer une armada de policiers dans les rues pour nous poser des contraventions voire même nous trainer par terre et nous embarquer au poste de police, comme si nous étions en guerre, sans compter les frais énormes que cela engendre (chômage, coût des masques, des tests, etc.) ? C’est vrai que le « Président des français » l’a dit dès le départ : « Nous sommes en guerre ». Mais contre quoi, contre qui ? Serait-ce contre… nous ?

Serions-nous en guerre contre un ennemi inconnu du grand public ? Et « Nous », c’est qui exactement ?

Parlons-nous vraiment d’une maladie pour laquelle il existe des traitements connus et efficaces, comme l’affirme le Pr Raoult et bien d’autres, ou s’agit-il d’autre chose ?

A l’instar de Bernard Henri Levy, nous pouvons nous poser quelques questions philosophiques :

« La manière dont on crée la peur, la manière dont on se fait peur, la manière dont on cède à la peur, la manière dont on mélange tout. Il y a là quelque chose de terriblement malsain. (…) Je pense que couvre-feu, c’est une erreur parce que une épidémie, ce n’est pas une guerre. » Bernard-Henri Lévy

En tant qu’enseignante dans une école Supérieure de Design et de Graphisme, j’enseigne à mes étudiants qu’il faut se poser des questions et surtout la question « pourquoi », qui est primordiale pour garder son sens critique. C’est aussi ce que je vous préconise sur ce blog.

Comme vous le savez, depuis jeudi dernier, certains ministres français sont sous le coup d’une enquête judiciaire et ces enquêtes sur la gestion de la crise sanitaire sont menées à un niveau international, avec pour chef d’accusation : « crimes contre l’humanité« . Donc, soyons patients car la vérité ressort toujours.

D’où le titre de cet article : « Respirez joyeusement, vous êtes libres » !

Je vous invite encore une fois à vous réjouir d’avance et vous gorger d’une bonne dose d’optimisme en regardant le film Thrive II (disponible avec des sous-titres en français).

Et si vous souhaitez développer votre joie, la partager et la diffuser en vous et autour de vous, rejoignez le Club La Joie du Succès, nous serons très heureux de vous y voir !

Prenez soin de vous et restez dans la joie car c’est comme cela que l’on crée la réalité ; tout simplement en la choisissant !

Nadège Compper

Je crois fermement que la vérité est plus forte que le mensonge et que tout mensonge finit par sortir au grand jour. Et ce moment-là nous apporte un grand bol d’air.

Comment je le sais ?

Je me souviens très bien de la dernière fois où j’ai menti. C’était il y a longtemps, je n’avais pas encore d’enfant et le mien a 21 ans et c’était avant mon mariage. Mais ce qui est arrivé à fini par me convaincre définitivement, alors que je me faisais quelques réflexions sur les suites à donner à ce comportement dangereux. J’avais fait une belle tarte aux pruneaux, je crois, à la façon basque, et j’avais acheté de la pâte sablée au supermarché. Je ne sais plus pourquoi, mais lorsque les convives m’ont demandé si c’était moi qui avais fait la pâte, j’avais répondu que « oui ». Cela ne se voyait pas puisque j’avais enlevé le papier et déposé la pâte directement sur le moule. La tarte était réussie et j’étais une excellente pâtissière. Ce n’était qu’un petit mensonge…

Je ne mentais pas beaucoup d’ordinaire, mais ce soir-là, je pense avoir pêché par orgueil, manque d’authenticité, gêne… Et… quelques heures plus tard, l’invitée est allée jeter quelque chose dans la poubelle où trônait le papier de la pâte achetée toute prête et l’emballage aussi. Bien sûr qu’elle l’a vu ! Après, trou noir, je ne me souviens plus de rien, tant je devais être gênée par mon mensonge. Ce fut, d’aussi loin que je m’en souvienne, la dernière fois où j’ai menti consciemment.

J’ai su que le mensonge n’était pas pour moi : trop compliqué à gérer comparé à l’authenticité où l’on a juste à être soi-même et à dire la stricte vérité !!! C’est aussi bien plus simple d’être joyeux lorsque l’on n’est pas ligoté par des mensonges.

Tout cela pour vous dire que la vérité est en train de sortir et que même ceux qui clamaient haut et fort certaines contre-vérités concernant la crise sanitaire, alors que toutes les courbes disaient le contraire, commencent à se « poser des questions »… Je comprends tout à fait, et je pense que si quelqu’un se repent tôt ou tard, quoi qu’il ait fait, c’est une bonne chose. « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre », a dit le sage Jésus.

Alors, qu’a dit, aujourd’hui même, le Dr Blanchier, qui était jusqu’ici l’adversaire des Pr Toussaint, Perronne et co (ci-dessous, une vidéo où l’on peut observer leurs échanges houleux) ?

Et ce matin sur LCI. D’abord, le journaliste rappelle le constat :

« Pour la première fois en Europe, le seuil symbolique des 30.000 nouveaux cas en 24 heures a été franchi jeudi soir en France. Martin Blachier a reconnu être « très surpris » par l’explosion soudaine des contaminations quotidiennes observée depuis le début du mois d’octobre. Source LCI, 16 oct. 13:29 – Y.R (voir la vidéo sur le site).

Mais, dit l’article, chez les experts, ces données interrogent. « Cela fait trois jours qu’on fait travailler nos équipes sur ces chiffres parce qu’on est très très très surpris (…) « Depuis début octobre, on a un phénomène très particulier qui concerne l’intégralité des régions et des départements de France. On a une espèce d’explosion du nombre de cas, et c’est très difficile à expliquer. Ce n’est pas mis en corrélation avec le nombre de nouvelles visites aux urgences. On a écrit à Santé publique France de manière indirecte pour leur demander des précisions. On commence à se demander, je vous le dis en toute franchise, on a regardé sous toutes les coutures, si ces chiffres sont réels. C’est très étrange ce qu’il se passe. »

« Cela fait trois jours qu’on fait travailler nos équipes sur ces chiffres parce qu’on est très très très surpris« , (…) « Depuis début Octobre, on a un phénomène très particulier qui concerne l’intégralité des régions et des départements de France. On a un espèce d’explosion du nombre de cas, et c’est très difficile à expliquer. Ce n’est pas mis en corrélation avec le nombre de nouvelles visites aux urgences. On a écrit à Santé publique France de manière indirecte pour leur demander des précisions. On commence à se demander, je vous le dis en toute franchise, on a regardé sous toutes les coutures, si ces chiffres sont réels. C’est très étrange ce qu’il se passe. »

C’est totalement décorrélé de toutes les autres courbes

Martin Blachier, épidémiologiste

Pour une fois, le Dr Blachier reconnaît que les chiffres sont « totalement décorrélés de toutes les autres courbes » avec une explosion dans des territoires différents« On retrouve le même phénomène sur tous les départements, ça concerne toutes les classes d’âge. Il y a un phénomène systémique dans ces données qui est très particulier. (…) On se demande s’il n’y a pas tout simplement un problème, un bug, avec ces données » (…) « On se pose des questions depuis une à deux semaines sur ces chiffres-là. Je ne dis pas qu’ils sont à remettre en question. On observe quelque chose de bizarre, on est en train de les étudier. Il faut les regarder à deux fois. Ce sont ces chiffres qui ont un peu affolé tout le monde.« 

« On entend partout les gens à hôpital dire qu’ils s’attendent à une avalanche de patients sur la base de ces chiffres-là. On verra si ça se vérifie » (…) »Soit on a une explosion de la circulation virale depuis quinze jours sur tout le territoire, alors qu’il semblait qu’elle était hétérogène, soit il y a vraiment un bug dans les données depuis début octobre. Ça arrive parfois, et là il est particulièrement important de vérifier ces données-là.« 

Ce sont des choses qui ont été dites et redites à plusieurs reprises par les médecins dont je vous ai parlé dans plusieurs articles. Et enfin, ce monsieur, qui apparemment serait victime de conflits d’intérêts, commence à changer son fusil d’épaule. Juste après la perquisition faite chez les ministres hier. Corrélation ou pas ? Là encore, nous le verrons bien par la suite.

En attendant, je vous invite encore une fois à visionner le film Thrive II qui nous montre les capacités gigantesques de notre humanité à venir : santé, prospérité, solidarité, énergie libre, tout pour notre joie !

Le meilleur est à venir, c’est certain. D’ailleurs, il est temps que l’on passe à autre chose, que l’on sorte de ce climat anxiogène et qu’on s’amuse, il est temps de s’en donner la permission, qu’en pensez-vous ?

Nadège Compper

Vous savez combien j’aime la joie et pour que notre joie soit complète et possible, tout simplement, je pense qu’il faut que la majorité agisse avec intelligence et bon sens (nom de la nouvelle association menée par des citoyens épris de bon sens). Or, ces temps-ci, le bon sens semblait un peu avoir disparu de nos instances dites « supérieures ».

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Mais… Je crois aussi que ce n’est pas une situation qui peut perdurer. Et voilà que le Dr David Nabarro de l’OMS ne conseille plus le confinement pour les populations. Enfin, surtout lorsque l’on voit les dérives associées à ces mesures (notamment à Melbourne mais aussi en France, au Québec, etc.).

L’OMS REVIENT SUR SA POSITION ET CONDAMNE DÉSORMAIS LES POLITIQUES DE CONFINEMENT

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est revenue sur sa position originale concernant les mesures sanitaires en appelant désormais les dirigeants mondiaux à cesser de confiner leurs pays et leurs économies.

11 octobre 2020. – Le confinement de Melbourne a été l’un des plus stricts et des plus longs au monde. (*Lors du confinement de l’Espagne en mars, les gens n’étaient pas autorisés à quitter la maison à moins de promener leur animal de compagnie. En Chine, les autorités ont soudé les portes pour empêcher les gens de quitter leur domicile.) L’OMS pense désormais que ces mesures étaient largement inutiles.

Augmentation de la pauvreté

Le Dr David Nabarro de l’OMS demande aux dirigeants du monde d’arrêter « d’utiliser le confinement comme méthode de contrôle principale » du coronavirus. Il a également affirmé que la seule chose obtenue par les confinements était la pauvreté – sans aucune mention des vies potentielles sauvées.

« Les confinements n’ont qu’une seule conséquence que vous ne devez jamais minimiser, et qui rend les pauvres beaucoup plus pauvres » a-t-il déclaré. La principale critique du Dr Nabarro à l’égard des confinements porte sur l’impact mondial, expliquant comment les économies les plus pauvres ont été indirectement affectées. « Il suffit de regarder ce qui est arrivé à l’industrie du tourisme dans les Caraïbes, par exemple, ou dans le Pacifique parce que les gens ne prennent pas leurs vacances », a-t-il déclaré. « Regardez ce qui est arrivé aux petits exploitants du monde entier. … Regardez ce qui arrive aux niveaux de pauvreté. Il semble que nous pourrions bien avoir un doublement de la pauvreté dans le monde d’ici l’année prochaine. Nous pourrions bien avoir au moins un doublement de la malnutrition infantile. »

Pétition signée par 6 500 scientifiques

Ses déclarations font écho aux avertissements répétés de l’épidémiologiste d’Oxford, le Dr Sunetra Gupta, dont la lettre ouverte appelant à la fin du confinement forcé a été signée par plus de 6 500 scientifiques, dont 3 800 médecins. Dans la lettre, le Docteur dénonce notamment les règles strictes de distanciation sociale qui ont « des effets néfastes sur la santé physique et mentale » selon lui.

« Ceux qui ne sont pas vulnérables devraient être immédiatement autorisés à reprendre la vie normalement » affirme-t-il. « Maintenir ces mesures en place jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible causera des dommages irréparables, avec des dommages disproportionnés aux personnes défavorisées. » peut-on lire dans la lettre nommée « The Great Barrington Declaration » (dont je vous ai parlé dans un article récent, cliquer sur le lien).

Je vous mets le lien de l’article en anglais (et tous les autres ici :

https://fr.wikinews.org/…/COVID-19_:_l%27OMS_revient…

https://www.dailymail.co.uk/…/Coronavirs-UK-Britains…

https://www.ctvnews.ca/…/latest-call-for-herd-immunity…

https://www.news.com.au/…/f2188f2aebff1b7b291b297731c3da74

https://planetes360.fr/urgent-loms-revient-sur-sa…/

https://www.thegatewaypundit.com/…/someone-tell…/

Donc, encore une fois, c’est le bon sens et la vérité qui vont gagner, parce que même dans les plus mauvaises histoires, c’est comme ça, parce que notre monde va indubitablement vers le meilleur.

Nous sommes trop nombreux à vouloir la victoire du bon sens et ceux qui n’en ont pas doivent s’incliner.

Nous avons le film Thrive II, le film Hold up et bien d’autres initiatives pour continuer à semer la sagesse et porter le drapeau de l’optimisme.

Photo de Flickr sur Pexels.com

Je vous invite également à pratiquer l’exercice qui m’a été inspiré hier, concernant les petits bonshommes allumettes et nos gouvernements. Je pense que c’est utile, car nous devons libérer ces liens toxiques et y mettre de la lumière. Encore une fois, c’est pour libérer le maximum de joie dans nos vies !

A part ça, la vie continue ! Restons en contact ! Rejoignez-nous au Club La joie du Succès pour développer, partager et diffuser la joie en nous et autour de nous !

A très bientôt,

Nadège Compper

Bonjour, pour ceux qui connaissent l’exercice des petits bonshommes allumettes, et même ceux qui ne le connaissent pas, j’ai eu cette inspiration ce matin, avec l’idée d’une action en masse requise :

Allez sur le site de votre gouvernement, copiez-collez la liste complète du gouvernement, créez un document en format paysage. Copiez la liste à droite, entourez-la, comme pour l’exercice des bonshommes allumettes et nommez l’entité « gouvernement français » (ou belge, ou autre). Le tout sur une seule page pour plus de clarté. Vous pouvez ne mettre que les noms sans les fonctions si vous n’avez pas suffisamment de place. Ces êtres sont des âmes incarnées et vivent leur incarnation, tout comme nous.

Si vous ne savez pas faire ce qui est indiqué précédemment, écrivez les noms à la main ou téléchargez mon document ici (gouvernement français) :

Puis faites le travail pour vous désengager au niveau de tous vos chakras (voir la vidéo de Jacques Martel sur Youtube). Si vous avez besoin de préparer l’exercice par une méditation de compassion, faites-le. A partager abondamment et à utiliser dans l’amour, la compassion et le lâcher prise. La lumière fera le reste.

Cet exercice fait partie des nombreux outils pour développer la joie ! Je vous explique tout cela dans le cadre du Club La joie du Succès. Rien d’ésotérique dans tout cela, car les scientifiques sont tous d’accord : tout est énergie ! Les meilleures transformations se font donc en travaillant sur l’énergie qui a créé les situations et toujours en utilisant l’énergie à bon escient, selon le camp que vous avez choisi.

En parlant d’énergie, parfois nous avons les meilleures intentions, mais nous nous battons « contre » ce que nous n’aimons pas. Ce faisant, nous l’alimentons en énergie. « What you resist persists » disent les anglophones (Ce à quoi vous résistez persiste). C’est pour cela que Mère Térésa voulait bien faire une marche pour la paix mais pas contre la guerre. Donc, attention à ces faits scientifiques et mettez votre énergie où vous désirez qu’elle s’accroisse.

Namaste.

Nadège Compper

P.S. : Ceux qui sont intéressés pour créer un groupe d’intention à Toulouse (en présentiel) ou en visio-conférence, écrivez-moi en MP. Il est important de soutenir NOTRE intention ENSEMBLE.

Le feuilleton continue et les bonnes nouvelles se succèdent. Je partage celle-ci avec vous : une déclaration a été élaborée par des milliers d’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, « inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre le COVID-19 » qui recommandent une approche alternative qu’ils appellent Protection focalisée (Focused Protection). Le site est disponible en 8 langues.

« Cette déclaration a été rédigée et signée le 4 octobre 2020 à Barrington, aux Etats-Unis, par : 

Le Dr. Martin Kulldorff, professeur de médecine à l’université Harvard, un biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance du déclenchement des maladies infectieuses et l’évaluation de la sécurité des vaccins.

Le Dr. Sunetra Gupta, professeure à l’université d’Oxford, une épidémiologiste spécialisée en immunologie, dans le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses.

Le Dr. Jay Bhattacharya, professeur à l’Ecole Médicale de l’université de Stanford, un médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en santé publique spécialiste des maladies infectieuses et de leurs effets sur les populations vulnérables.

Photo de Gustavo Fring sur Pexels.com

Nous sommes faits pour l’amour, la joie et la liberté !

Vous pouvez lire toute la déclaration en cliquant sur le mot DECLARATION et la signer si celle-ci correspond à vos attentes et à vos valeurs, et ainsi rejoindre les milliers de personnes qui l’ont fait, dont je fais partie, évidemment.

Je vous remercie de lire, de vous renseigner, de ne pas vous contenter de ce que les médias mainstreams vous racontent et qui, au fur et à mesure, se révèle faux. Merci aux médias indépendants qui font le travail de recherche et offrent la parole aux scientifiques qui dénoncent certaines pratiques et dérives actuelles.

Tenons bon, la victoire de la vérité sera très bientôt célébrée au grand jour. De nombreuses révélations parfois terrifiantes seront faites mais ce sera pour notre plus grand bien, le bien du peuple et du plus grand nombre.

Et, comme toujours, je vous invite à nous rejoindre au Club La Joie du Succès, pour développer, partager et célébrer la joie et le succès !

En attendant, je vous invite à visionner le film Thrive II, qui nous donne encore plus de bonnes raisons de croire en l’avenir de l’humanité.

A très bientôt ,

Nadège Compper

PS. Un article très intéressant sur les magouilles visant à interdire l’hydroxychloroquine. Vivement le film Hold Up qui détaillera toute cette histoire.

Bonjour,

il y a quelques années, j’ai réalisé une expérience qui m’a rappelé combien il était important de bien choisir ses pensées et ses émotions, car tout comme les mots ont des conséquences sur le riz, ils ont des conséquences sur nous !

Cette expérience m’a été inspirée après la lecture du livre du Dr EMOTO sur le pouvoir des mots et des vibrations, Les messages cachés de l’eau. Avec l’appui de photos magnifiques, il nous a montré combien les mots influençaient notre structure interne, puisque nous sommes constitués entre 70 et 80% d’eau, selon notre âge.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Je vous invite à regarder mes résultats et à faire vous aussi l’expérience chez vous, pour que vous preniez conscience du pouvoir des mots sur votre corps, mais aussi sur votre entourage et au-delà, sur le monde.

Vous êtes puissants et vous pouvez vous focaliser sur ce que vous voulez au lieu de vous éterniser sur ce que vous ne voulez pas ! Nous avons ce merveilleux pouvoir alors pourquoi pas l’utiliser ?

Vous comprenez pourquoi j’ai choisi la joie et, avec l’adhésion à mon Club La Joie du Succès, je vous offre mon cours complet « Je choisis la joie, j’optimise ma vie », plus tout un tas de bonus, afin que vous puissiez vous focaliser sur cette belle énergie d’amour et de guérison.

Je vous souhaite de continuer à développer la joie en vous et autour de vous.

A très bientôt !

Nadège Compper

« Nous, en tant que médecins, nous voyons qu’il n’y a aucune pandémie ici. C’est une bonne nouvelle, que nous ne voyions aucun virus tueur et ce sont des données claires qui nous le montrent. »

Dr SCHONING.

J’ai plusieurs sujets de joie à partager avec vous.

Il y a quelque temps, j’avais partagé avec vous la vidéo des médecins qui avaient créé l’ACU, qui révélaient des vices de fonctionnement dans la gestion de la crise sanitaire, en Allemagne, mais aussi dans le monde.

Je viens d’apprendre qu’il avait été arrêté et mis en garde à vue, de façon tout à fait illégale, lors d’une manifestation à Londres. Fort heureusement, il a été soutenu et ils l’ont relâché. Il ne pouvait même pas, apparemment, appeler sa femme ni son avocat. Je vous invite à regarder cette vidéo dans mon article sur l’ACU. Malgré ces apparences de violence, ce fait ne fait que mettre la vérité en lumière. La première partie de la vidéo montre son arrestation, puis on entend l’une de ses collègues espagnoles, et enfin, une interview du Dr SCHONING avant son arrestation.

Cependant, je peux aussi vous partager une excellente nouvelle, celle de la révélation de vérités tonitruantes sur le coronavirus, faite par la virologue chinoise qui s’est expatriée volontairement en Janvier 2020, aux Etats-unis, et qui révèle des faits importants lors d’une interview explosive :

Je vous ai mis le lien vers Facebook mais si vous ne voyez pas la vidéo, veuillez me le faire savoir afin que j’intègre directement sur ce site (j’évite pour ne pas engorger mon site). Merci d’avance !

Voilà, je pose tout cela ici, en espérant que la vérité prendra de plus en plus de place, avec les avocats qui ont posé des recours judiciaires, le film « Holp up » qui est en train d’être filmé et monté, et beaucoup d’autres choses qui se passent en coulisses.

J’espère que toutes ces nouvelles vous laissent plutôt pleins d’espoir, car nous n’oublions pas notre sujet préféré, la joie ! Seulement, tout comme il faut reconnaître les symptômes d’une maladie pour la soigner, il faut savoir reconnaître nos ombres pour y mettre de la lumière.

Si vous voulez vous remonter le moral et rester focalisés sur l’optimisme, je vous propose de regarder le film « Thrive II« , qui expose magnifiquement les nouvelles idées et inventions qui soutiennent la santé, la liberté et les droits humains. C’est maintenant et c’est exactement ce qu’il nous faut !

Merci de vous intéresser à la joie et à la liberté ! Le fait de se focaliser sur quelque chose le renforce, donc, même et surtout si vous vous renseignez sur ce qui se passe actuellement, je vous encourage vivement à renforcer vos pensées positives pour contribuer à créer un monde positif.

Nous créons notre réalité dans l’instant présent

Je vous invite donc à nous rejoindre au Club La Joie du Succès pour poursuivre notre développement dans la joie et le succès. Le cours « Je choisis la joie, j’optimise ma vie », offert aux adhérents, vous donne tous les outils pour développer la joie et les émotions constructives en chacun de nous puis autour de nous.

Nadège Compper

Dans le cadre de la joie, comme vous le savez, je suis éprise de liberté sous toutes ses formes. Et voilà que je tombe sur l’interview de ce militaire russe, Vladimir Vasilyevich, ancien général en chef du renseignement russe, docteur en sciences militaires et publiques, qui donne son avis sur la crise du coronavirus, sans aucun filtre, devant des 100 millions de personnes !

Je vous mets la vidéo en russe, qui est encore sur Youtube, mais vous trouverez la vidéo et sa traduction en français en suivant le lien suivant : eveilhomme. Je ne comprends pas le russe, mais j’ai pu suivre l’interview et la traduction, et certains mots étaient bien congruents. Si vous comprenez le russe, dites-moi ce que vous en pensez !

Pour moi, c’est encore un sujet de joie, car je sais que tout mensonge sera confondu et je ressens également que c’est pour très bientôt. Nous avons déjà la certitude que des actions diverses sont menées en coulisses, soit au niveau judiciaire, soit au niveau médiatique, afin que la lumière soit faite sur tout cela.

Nos entreprises, nos enfants et nous-mêmes n’avons pas à être maltraités inutilement, bien que cette crise ait à mon avis, accéléré les révélations au sujet de ceux qui nous « gouvernent » et nous a demandé de nous positionner plus fermement, à un niveau spirituel.

D’ailleurs, hier, j’ai eu la joie d’assister à la première du film Thrive II et au live qui a suivi, et ce film a encore ajouté à ma joie et à l’espoir que je ressens pour notre humanité et pour la Terre. On apprend des SOLUTIONS pour tous les problèmes de notre société : santé, énergie, droits, etc.

Vous pouvez l’acheter ou le louer, le partager et vous réjouir !

Nous vous accueillons avec joie au Club La Joie du Succès, où nous parlons des moyens de se focaliser sur la joie et d’y rester, no matter what! C’est un outil merveilleux pour tous les domaines de la vie !

Joie et succès au plus grand nombre,

Nadège Compper

Saviez-vous que l’hystérectomie touchait environ 65 000 femmes chaque année ? Pensez-vous que c’est normal ? Je vous raconte mon histoire avec mon utérus et comment je me suis réconciliée avec moi-même. C’est encore en lien avec la joie, évidemment !

Depuis 10 ans, il semblerait que la situation se soit un peu améliorée (de 70000 en 2010 à 65000 femmes par an en 2016, mais ce chiffre est encore trop énorme !); je vous reporte à l’article sur Marie-Claire, de janvier 2020.

Extraits de l’article : « 

L’ablation de l’utérus (hystérectomie) est une intervention chirurgicale désormais parfaitement maîtrisée. Mais elle ne doit être envisagée que lorsqu’aucune autre solution n’existe car son impact psychologique n’est vraiment pas anodin.

De moins en moins d’hystérectomies sont réalisées en France, selon l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) : moins de 65 000 en 2016, contre près de 70 000 par an en 2010.

Cette pratique reste théoriquement réservée aux cas où aucune autre alternative n’est possible ou lorsque les traitements médicamenteux et chirurgicaux ont échoué.

Des opérations pas toujours justifiées

Les fibromes utérins volumineux restent la première indication de l’hystérectomie, malgré l’essor des techniques de micro-embolisation qui permettent pourtant de les anéantir en bloquant les artères utérines qui les alimentent (environ 30% des opérations). Mais nombre de médecins connaissent encore peu cette nouvelle approche et orientent toujours systématiquement leurs patientes vers l’issue la plus radicale, c’est-à-dire l’ablation.Lire aussi :Cancer du col de l’utérus : comment se déroule le dépistage généralisé ?

L’hystérectomie est également proposée pour résoudre d’autres troubles : l’endométriose sévère, surtout quand elle est susceptible de se propager à d’autres organes, un prolapsus génital (descente de l’utérus à travers le vagin et la vulve), certains cancers gynécologiques (de l’endomètre, du col utérin, du vagin ou des ovaires) ou en cas de complications hémorragiques importantes après un accouchement.

Si on vous propose cette intervention, n’hésitez pas à prendre un autre avis médical pour voir si une autre option n’est pas envisageable. »

Merci à cet article, très clair, qui n’existait pas lorsque j’ai eu à faire ce choix. J’ajouterai cependant de chercher aussi du côté de vos émotions, de votre rapport à la vie, à votre créativité, à votre joie de vire, tout simplement, car l’utérus est l’organe qui crée la vie ! Vous pouvez en être fières, mesdames !

Nadège Compper, 2017. Crédit photo Emmanuelle FREGET.

Et puis,en 2013, j’ai rencontré Jack Canfield et les Principes du Succès qui m’ont permis d’aller plus loin en prenant 100 % de responsabilité pour tout ce qui m’arrive dans la vie. Cette photo témoigne de ma joie.

Prenez soin de vous, mesdames et en ce qui me concerne, j’ai choisi la joie ! Je vous offre tous mes outils avec l’adhésion au Club La Joie du Succès (vous avez un accès immédiat au cours en ligne « Je choisis la joie, j’optimise ma vie »).

A bientôt,

Nadège Compper

J’ai la joie de poursuivre mon travail de partage des informations qui nous permettent de nous réveiller !

Tout est dit dans chacune des vidéos qui ont été collectées dans la vidéo suivante; ces personnes sont tellement éloquentes de vérité que je n’y ajouterai rien, hormis que la situation belge est très similaire à la France (cette publication date du début du mois de Septembre).

Si cette vidéo venait à disparaître : Le site du collectif de soignants belges Transparence Coronavirus https://www.transparence-coronavirus.be/

Soyons attentifs et soyons sereins, cette mascarade ne pourra plus durer.

Il se passe des choses merveilleuses en coulisses. Je ressens très profondément qu’au-delà de ces peurs et de ces mesures liberticides, tout cela est orchestré à un niveau profond pour nous faire réagir et pour nous donner l’occasion de reprendre notre pouvoir personnel et dire NON à notre ancienne vie et OUI à notre nouvelle vie et au nouveau paradigme de joie pour le plus grand nombre des humains.

Gardons confiance, tout va bien au-delà des apparences…

Rejoignez-nous au Club La Joie du Succès pour parler de joie, nous en nourrir et la développer dans nos vies et autour de nous.

Nadège Compper

J’étais une très grande timide. Mais j’ai fait énormément d’efforts pour parvenir à m’exprimer au sens global du terme (hypersensible et hyperémotive), et ma rééducation est passée par ma carrière d’orthophoniste, pour mieux comprendre de l’intérieur. Et finalement, malgré et grâce à mes défauts, je suis même devenue conférencière et youtubeuse ! Je crois que la petite fille que j’étais n’en reviendrait pas !

Vous pouvez visionner ma conférence TEDx, « Ma voix me parle », que je n’ai pas beaucoup partagée pas beaucoup depuis 2018 (je ne suis jamais complètement satisfaite de moi, mais des personnes m’ont dit qu’elles l’avaient aimée et partagée, donc deux après, je vais commencer à la partager…), mais qui donne quelques éléments complémentaires concernant le lien entre la communication et l’expression vocale.

J’aurais beaucoup à dire de ma prestation et l’exercice d’une conférence TEDx aussi courte. A vrai dire je préfère un format encore plus simple et authentique. Cependant, le message est toujours d’actualité. Notre voix et toutes ses composantes nous parle de nous et de notre rapport à la vie et aux autres !

Ecoutons-nous suffisamment cette voix qui nous parle à l’intérieur comme à l’extérieur ?

Je vous laisse y réfléchir. Ecoutez votre voix. Elle vous montre comment vous respirez, si vous forcez les choses, si vous contenez votre colère, si vous êtes à plat, si vous êtes fatigués, stressés, et tant d’autres choses subtiles que j’ai pris l’habitude de décrypter, comme une espèce de « clairaudience ».

Votre voix est le résultat de très nombreux facteurs sur lesquels vous pouvez agir pour améliorer votre bien-être et votre authenticité. En tant qu’orthophoniste, art-thérapeute et coach, je peux aller encore plus loin avec de solides bases psychologiques, scientifiques et techniques.

Je travaille en toute simplicité (ma marque de fabrique) avec des particuliers et je reste à votre écoute pour toute intervention en entreprise pour la prévention santé et l’amélioration de la communication, par le biais du coaching vocal (posture, respiration, communication, etc.), et c’est tout à fait possible à distance aussi !

Belle journée,

Nadège Compper

Je viens de me faire bloquer sur Facebook pour un commentaire en réponse à quelqu’un, que je n’ai pas pu réécrire sur mon compte non plus. Pouvez-vous me dire ce qui déroge aux « règles de la communauté » hormis que je prône de se responsabiliser ? Qui a intérêt à censurer la responsabilité individuelle ?

« Qu’y a-t-il de plus fort que les pensées et les actions ? Tout commence par la pensée et les actions suivent la pensée, donc celui qui veut changer son monde, comme le dit Gandhi, doit commencer par se changer lui-même, changer son mode de pensée et agir en conséquence. Et chacun a ce pouvoir. Les problèmes arrivent lorsque l’on délègue son pouvoir. Il n y a pas de dictateur sans des gens qui délèguent leur pouvoir, que ce soit à un niveau national ou privé. Donc, c’est le vrai challenge de cette crise. »

Est-ce que la responsabilité individuelle déroge aux règles de la communauté ? Moi, je pense plutôt que cela aiderait grandement la communauté que chacun commence à être responsable de ses pensées et de ses actes.

J’ai passé 29 ans de ma vie à rééduquer les fonctions intellectuelles de mes patients petits et grands. J’ai largement pu constater le lien étroit entre maladie, troubles divers et pensée. C’est pourquoi je suis devenue coach certifiée pour enseigner les Principes du Succès car oui, tout commence par une pensée. Le niveau de conscience de celui qui pense est donc primordial, car le fruit dépend de l’arbre. On peut alors se poser quelques questions en regardant notre monde.

Je suis aussi la créatrice d’un jeu qui vise à rééduquer la pensée afin de nous focaliser sur les pensées constructives. Ce jeu se nomme 3 Your Mind® et il est grand temps qu’il soit accessible au plus grand nombre. Non seulement on rééduque sa pensée, mais en plus, on s’amuse, ce qui en renforce les effets !

Je vous invite à me contacter si vous souhaitez en faire profiter à vos équipes, car c’est un formidable outil pour renforcer les liens et le mental, mais aussi pour travailler la prévention de la santé, car il stimule la mémoire et la concentration.

« 3 Your Mind, libérez votre esprit, libérez votre vie ! »

Photo de Andre Furtado sur Pexels.com

Comme d’habitude, je vous invite à nous rejoindre au Club La joie du Succès, pour aller encore plus loin sur cette voie !

A bientôt,

Nadège Compper

%d blogueurs aiment cette page :