Choisir la joie ? Mais j’ai le droit de reconnaître ma tristesse et de la vivre, me direz-vous.

Vous savez, étant passée par la dépression, je sais parfaitement que ce n’est pas toujours facile de CHOISIR la joie, mais c’est extrêmement important de se choisir, d’utiliser notre libre arbitre et de choisir notre vie. Avant, je le disais pour suivre mon cœur, être gentille, bienveillante et aider ceux qui m’écoutent, car un jour, j’ai clairement et consciemment choisi mon camp.

Maintenant, je sais que c’est VITAL pour nous, en tant qu’humanité, de reprendre ce pouvoir sur nos émotions.

Mais je n’étais pas encore suffisamment déterminée, forte, et guerrière sur ce coup… Je vous explique : Voyez-vous tout ce qui se passe dans le monde depuis votre naissance et encore plus depuis quelques mois, semaines, jours et heures ? N’avez-vous jamais ressenti ce sentiment d’incompréhension et d’impuissance ? De dégoût et d’abattement ? De dépression ?

Moi oui. Et puis, peu à peu, j’ai appris le concept de la loi d’attraction, et j’ai appris le coaching avec Jack Canfield. Mais quelque chose manquait au puzzle. Je me disais : et les autres ? Et pourquoi je me sens si ligotée au fond de moi alors que je sais que quelque chose en moi est absolument plus libre, plus beau, plus ambitieux, etc. ?

Vous êtes-vous déjà posé toutes ces questions ? Moi, je me les pose depuis mon enfance.

Récemment, depuis la crise sanitaire de 2020, en poursuivant mes recherches, j’ai découvert l’existence de Ronald Bernard. Et son témoignage a fini de me convaincre que je ne devais plus me cacher, que je ne devais plus être timide pour afficher mes valeurs spirituelles très hautes, mon envie de partager la joie et les plus hautes valeurs de l’humanité, car j’ai enfin obtenu les dernières réponses que je cherchais à travers les témoignages de Ronald Bernard.

Ce ne sont pas les seuls que j’ai trouvés mais ils ont scellé la conviction que tout ce qui se déroulait sous mes yeux, souvent horrifiant, était vrai et pas, comme on voudrait nous le faire croire, des fables inventées pour faire monter l’adrénaline (et là encore, ce n’est pas une métaphore et ça a un nom).

Croire que ce sont des fables, c’est cela qui nous rend si apathiques, si froids et si faibles

Alors que ceux qui connaissent la vérité se rendent libres. Jésus l’avait déjà dit, il y a des millénaires :

« La vérité vous rendra libres. » Jean 8, 32

Ronald Bernard, ancien « bankster » (comprenez gangster banquier) ayant travaillé en coulisses pour les plus riches de ce monde qui détiennent jusqu’ici les clefs de ce monde en utilisant tous les moyens possibles et inimaginables pour un esprit sain(t), a accepté de se montrer au monde, tout en travaillant sur ses propres blessures, pour que la vérité soit entendue et que le peuple de la Terre se réveille de ce cauchemar organisé. Il ne s’agit pas que d’argent, loin de là.

L’argent n’est qu’un outil pour créer de l’énergie pour ces individus

Et si je vous disais que cette énergie que ces puissants et ceux qu’ils servent aiment tant est tout le contraire de la joie ? Je l’avais déjà entendu mais c’était dans des cercles New Age, notamment le livre que vous pouvez télécharger ci-dessous, « Arrêt du moteur de souffrance ». Mais Ronald Bernard l’explique lui-même. Il n’y croyait pas du tout et en riait, tellement cela lui paraissait énorme. Jusqu’à ce qu’il soit confronté à la vérité toute crue et hachée, si je puis me permettre de le dire ainsi…

Je vous laisse l’écouter. Je vous invite à regarder autant de vidéos que vous pourrez sur sa chaîne Youtube pour que vous aussi, vous fassiez vos recherches et que vous soyez DETERMINES à ce que votre droit de naissance divin au bonheur soit respecté. Vous pouvez aussi consulter la nouvelle déclaration des droits de l’homme.

Avez-vous pris le temps de visionner cette vidéo ? Alors, vous savez un peu plus de choses maintenant. Vous savez que lorsque vous succombez à la tristesse, à la colère, à la haine et à tant d’autres énergies basses, vous nourrissez littéralement des entités qui ne vous veulent pas du bien. Et c’est un doux euphémisme.

Si vous pensez que je suis folle, c’est que vous êtes encore dans leurs programmes. J’avoue que, encore très récemment, j’avais encore des réticences à parler avec assurance comme je vous parle ici, mais je dois assumer, surtout en regardant autour de moi, que la vérité n’est pas celle que l’on voudrait nous faire croire. Et surtout que j’ai un rôle à jouer pour participer à notre libération en tant que race humaine.

C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai créé le Club La Joie du Succès pour ceux qui comme moi, veulent choisir la joie.

Vous pourrez me poser toutes les questions que vous voudrez, sachant que vous commencerez pas vous occuper de vous-même, avant de pointer du doigt le comportement des autres. C’est la base absolue pour trouver la paix et vivre dans la joie. Une fois que l’on vit réellement l’amour inconditionnel, pour soi et pour les autres, toutes ces guerres et guéguerres ne sont plus possibles, même si certains voudraient les imposer et les orchestrer, car il faut bien sûr que nous y consentions pour qu’ils parviennent à leurs fins.

Pour terminer, je vous mets le lien d’une vidéo sur « La trêve de Noël » qui montre bien que si les hommes écoutaient leur cœur, et savaient désobéir à l’infamie, ils ne feraient pas la guerre mais plutôt la fête ensemble.

La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.” Paul Valéry

Arrêtons ensemble ce moteur de souffrance. Choisissez vos émotions, si possible la joie, aimez-vous, aimez vos proches, aimez autant de personnes que vous pourrez, notamment ceux que vous appelez vos ennemis (Jésus l’avait également dit) et vous verrez, le monde se sortira de ce cauchemar beaucoup plus vite que vous ne le pensez !

Joie et succès au plus grand nombre. A bientôt.

Nadège Compper

Si vous suivrez ce blog consacré à la joie (notre objectif premier !) depuis quelques mois, vous constaterez que j’ai partagé de nombreuses informations avec vous pour étayer vos réflexions à ce sujet, car pour que ma joie soit complète et totale, dans un monde libre, j’aime comprendre les choses dans tous leurs aspects, ce qu’on appelle aussi les tenants et les aboutissants.

La question « Why » (pourquoi) est par contre primordiale dans ce processus de dévoilement et de déploiement de la joie, quelles que soient les circonstances.

Pour visionner le film Hold Up, prenez des amuse-bouches, comme des cacahuètes et de l’eau, sur un siège confortable, avec une télécommande pour faire des pauses pipi, car ce film dure 2H41. Je n’ai pas d’intérêt financier à diffuser ce film, j’ai juste modestement contribué à son lancement et ainsi, j’ai pu le voir en avant-première, et je continue d’en parler car je pense fermement qu’il est d’intérêt public (tout comme mon blog !).

P.S. Le film étant désormais censuré sur Vimeo, je vous propose de le télécharger ici, avec l’autorisation des réalisateurs :

Télécharger le film Hold up

Vous pouvez aussi écouter l’interview de Pierre Barnérias, réalisateur.

Pour mieux comprendre ce qui se passe actuellement, je vous mets ici un message qui circule pour nos députés, si tant est qu’ils ont encore le droit de s’exprimer librement (voir la vidéo ci-dessous de Martine Wonner, qui apparaît également dans le film « Hold up » :

« Il s’agit vraiment d’une stratégie qui n’est pas pour le bien de la population mais qui est vraiment pour contraindre cette population et restreindre les libertés fondamentales ».

Voilà où nous en sommes en France, dans un pays qui annonce la liberté, l’égalité et la fraternité. A vous de juger. Lisez mes articles (gratuitement) et regardez le film Hold Up ! Partagez et partagez, car il faut que les yeux des français s’ouvrent.

Cela va également ouvrir des vannes de joie incommensurables

Mais pour cela, il faut avoir accès à la connaissance. Prenez d’abord connaissance de cette lettre :

« Mesdames, Messieurs les députés, pourquoi arrêter la vie d’un Pays par un confinement, pourquoi bloquez-vous le pays pour un virus, main dans la main avec le gouvernement? Vous vous trompez de cible: le cœur de cible c’est de régénérer nos hôpitaux, lui octroyer tous les moyens, c’est là qu’il faut mettre toute votre ardeur pour le défendre, y fixer le meilleur de vous-même et nous citoyens serons avec vous pour cette cause juste. MAIS CE N’EST PAS CETTE DÉCISION ARBITRAIRE DE CONFINER LA FRANCE, QUI VA SAUVER L’HÔPITAL ET PAR CONSÉQUENT SAUVER AUSSI DES VIES, au contraire, elle met l’hôpital en lambeaux et le pays au bord de l’abîme, parce qu’à ce jour vous ne focalisez que sur les soi-disant malades SAR2, (et non sur tous les autres malades qui ont aussi besoin d’aller à l’hôpital pour d’autres pathologies). Vous réagissez suite aux déductions intéressées du Conseil scientifique dont les médecins (et c’est notoirement connu), sont rémunérés grassement par les lobbies médico-vaccinaux-pharmaceutiques ; Le gouvernement suit à la lettre leurs conclusions et n’a que deux mots dans la bouche, (après celui de CONFINEMENT): REMDESIVIR et VACCIN!

Cependant: -Depuis l’année 2000, les hôpitaux sont en souffrance, 20 ans de chaos, de restriction, de suppressions des lits, mépris et pénurie de personnel….. Pourquoi cette panique hystérique (mondiale) sur le SAR2 et la covid19? Beaucoup de bruit pour rien avec cette décision collective disproportionnée et unilatérale de bloquer le pays pour un virus saisonnier, sachant qu’il y eu 610 000 décès en France sur l’année 2018 et pas à cause du coronavirus SAR2!

Mesdames, Messieurs les députés vous allez à contre sens du rétablissement des hôpitaux!

•Chiffres de Santé publique France, sur les épidémies de grippe saisonnière:

-2014-2015 (14 490 décès dont 13 011 chez les 75 ans et plus)

-2016-2017 (14 358 décès dont 13 136 chez les 75 ans et plus). -2017-2018 (13 000 morts)

-En Bourgogne Franche-Comté ou dans les Hauts-de-France, autres régions fortement frappées par l’épidémie de grippe.

– 8000 morts en France par an, à cause de la médecine moderne qui tue avec les médicaments et les vaccins.

-En 2018, 157 400 morts du cancer en France dont 89 600 hommes et 67 800 femmes. -En 2018 près de 10 000 suicides (Observatoire National du Suicide).-Chaque année plus de 140 000 nouveaux cas d’accidents vasculaires cérébraux, soit un toutes les quatre minutes, avec 20% des personnes qui décèdent dans l’année suivant l’AVC.

-Le diabète tue 34 000 personnes en France soit 6% des décès des 1,5 million de personnes dans le monde.

-En France, 7 % des décès sont attribuables à l’alcool 30.000 hommes et 11.000 femmes sont morts en 2015.

-En France, plus de 100 000 personnes (3 sur 4 sont des femmes) sont atteintes de sclérose en plaques, 400 000 en Europe et 2,3 millions dans le monde.

-En 2018, 3 248 morts d’accidents sur la route en France, 69 887 blessés dont 21 238 hospitalisés -Accidents domestiques. 20 000 décès par an en France avec 4,5 millions de victimes par an ; les accidents domestiques tuent davantage que la voiture. Il s’agit de la première cause de décès chez les enfants de 1 à 4 ans.. …/………………………………………………………………………….

Rappel: Dans les journaux des articles sur de la détresse de nos hôpitaux, à cause du manque de moyens, depuis l’année 2000:

-article dans le journal le Monde le 11 mars 2000: les médecins font grève.-le 3 février 2000 ANGOISSE À L’HÔPITAL: manifestation à Paris.-le 4 février 2000: L’HÔPITAL PUBLIC EN SOUFFRANCE.-article sur journal Le Monde, le 3 octobre 2001: PANIQUE À L’HÔPITAL.

-article sur le journal Le Monde le 5 juillet 2002: PÉNUERIE D’INFIRMIÈRES, FERMETURE DE LITS, l’ÉTÉ DES 35H LAMINE L’HÔPITAL.-le 10 septembre 2002: pénurie médecins et infirmières.-le 27 septembre 2002: médecins infirmières en grève.

-article sur le journal Le Monde, le 28 novembre 2003: HÔPITAL PUBLIC MENACÉ PAR LE MANQUE D’ARGENT et DE PERSONNELS.-en janvier 2004: HÔPITAL EN PÉNURIE DE PERSONNEL ET INSÉCURITÉ EN PSCHYCHIATRIE.

-le 24 avril 2006: HÔPITAL EN PANNE.-le 6 novembre 2006: L’HÔPITAL PANSE SES PLAIES.-le 16 septembre 2008, LA LOI BACHELOT DETRUIT L’HOPITAL PUBLIC, le risque d’achever l’hôpital.

-le 21 novembre 2008: Grippe: Des Malades Attendent Dans Les Couloirs.-le 30 août 2008: L’HÔPITAL: le système à bout de souffle.-article sud-ouest le 6 octobre 2011: Tension dans les hôpitaux.-article sur Libération 26 juillet 2013: Tension dans les hôpitaux.

-en 2015: L’HÔPITAL À L’AGONIE: épidémie de grippe: URGENCES SOUS TENSION.-le 5 janvier 2017 GRIPPE: EMBOUTEILLAGE AUX URGENCES.

-le 12 janvier 2017: Grippe: Malaise à l’hôpital.-Novembre 2018, mars 2019: URGENCES SATURÉES CONFRONTÉES À UNE SURCHAUFFE ET DES PATIENTS PASSENT LA NUIT SUR LES BRANCARDS.-le 12 octobre 2019: crise à l’hôpital.

-le 14 novembre 2019 : l’hôpital public exige de grands remèdes…/… et malheureusement cette liste n’est pas exhaustive. »

J’ajouterais pour ma part, que se focaliser sur la joie nous éloigne de bien des maladies ! Je vous ai donné quelques exemples personnels dans mon livre « Les secrets de la réussite scolaire« .

Où sont les morts surnuméraires par rapport aux années précédentes ? Heureusement, tout le monde peut vérifier car la vérité ne peut pas être cachée. Cependant, seuls ceux qui cherchent et qui sont prêts à ouvrir les yeux peuvent la trouver, c’est la règle.

Et pour terminer, je vous reporte encore une fois au visionnage du film Thrive 2, qui est dans la lignée du film Hold up, mais dans sa version positive, éminemment constructive et joyeuse pour notre avenir proche et lointain ! Entrez également dans le Thrive Movement pour en savoir plus (en anglais). Vous pouvez également commencer par Thrive 1, dont c’est aussi l’anniversaire aujourd’hui aussi, qui donne d’autres éléments de réflexion et même des réponses à une multitude de questionnements.

Au-delà des apparences, souvent trompeuses, cette époque est excitante à plusieurs niveaux !

Restons calmes, confiants et focalisés sur la joie

Vous nous rejoignez au Club La Joie du Succès ? Car vous pouvez le constater, j’ai des antennes pour suivre le bon courant. Je vous aiderai à en faire de même, pour la joie et le succès du plus grand nombre sur cette belle planète Terre.

A bientôt,

Nadège Compper

Vous souvenez-vous du Dr Fouché dont je vous ai parlé dès qu’il a pu s’exprimer, médecin réanimateur à Marseille ? Il a été l’un des premiers médecins français à dénoncer ce qui se passe dans cette crise sanitaire et pour ce faire, il a même créé une chaîne Youtube. Eh bien, il a été convoqué récemment et voici une vidéo avant ce rendez-vous avec la AP-HM (L’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille).

On sent de la confiance et beaucoup de joie. C’est ce que j’ai toujours eu envie de partager avec vous et voilà que les choses se manifestent de plus en plus. Les français sont encore vivants, ils ont encore une âme, ils sont encore capables de se poser des questions, de se réunir, de s’unir autour de valeurs fortes et belles, pour notre plus grand bien.

Comme vous avez pu l’entendre, vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site Réinfocovid

« Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel »

Je n’ai pas partagé avec vous certaines informations que j’ai trouvées ces dernières semaines, terribles et vraiment atroces, avec de la criminalité organisée qui touche les êtres humains, notamment les femmes et les enfants et ce, dans le monde entier, mais toute cette crise sanitaire, qui fait partie du puzzle, nous donne l’occasion de nous élever au-dessus de l’ignominie qui règne sur Terre depuis bien trop longtemps.

Photo de Helena Lopes sur Pexels.com

Depuis longtemps, lorsque j’entendais les nouvelles, que j’apprenais que la richesse existait, mais que encore et encore, il y avait des guerres, de la pollution, de la pauvreté, des maladies, etc., je me demandais comment des gens supposés riches et intelligents, ceux qui gouvernent le monde, ne pouvaient pas enrayer toutes ces choses. La vérité est toute autre.

Je vais juste poser une question : si vous avez les moyens d’aider les gens, et que vous ne le faites pas, soit c’est parce que cela vous arrange et que vous en profitez, soit c’est parce que vous vous débrouillez pour que tout cela dure encore et encore, car cela assure votre pouvoir. Y aviez-vous déjà songé ?

Bien sûr, comme je suis coach et que j’enseigne le principe de responsabilité, je ne dis pas cela pour que nous nous placions encore une fois dans le rôle de victime. Je pense que tout ceci fait partie d’un jeu encore plus grand dont le but est de retrouver notre souveraineté et de grandir spirituellement. Comme toujours !

Je vous laisse à vos réflexions. Il peut être intéressant de passer par ce processus de réflexion, d’introspection et de découverte pour aller puiser la joie intérieure la plus pure. Mais de toute façon, le temps que vous compreniez tout cela, toutes ces choses seront dévoilées au grand public et disparaîtront petit à petit de la surface de la Terre, pour notre plus grande… JOIE ! C’est parce que nous serons prêts pour la prochaine étape (comme dans de nombreux jeux).

Lorsque vous vous inscrivez au Club, vous avez directement accès au niveau Etincelle de mon cours en ligne « Je choisis la joie, j’optimise ma vie », qui est la première étape vers une joie toujours plus grande. Vous aurez les outils puissants pour vous focaliser sur la joie et maintenir votre cap, envers et contre tout, tout en nettoyant certaines émotions qui ne sont pas compatibles avec la joie.

A très bientôt,

Nadège Compper

P.S. Allez, une petite dernière pour bien vous montrer de quoi il s’agit : Le médecin généraliste Dan Bensadoun, invité sur le plateau de Cnews dans le Morandini Live du 23 octobre 2020 : « Dans mon cabinet, toutes les personnes que je vois, qui présentent des rhinopharyngites que j’aurais étiquetées rhinopharyngites les années précédentes, je les étiquette et on les étiquette covid parce que il y a cette phobie autour de la covid (ce qu’il ne précise pas, c’est qu’il est beaucoup mieux payé pour ce diagnostic, voir plus bas). Les cas positifs ne sont pas nécessairement des malades, on parlait tout-à-l’heure de ce que font les gouvernements. Ils nous font penser de manière différente : en tant que médecin, quelqu’un qui n’est pas malade, on n’a vraiment pas besoin de le soigner, de le traiter, de lui faire une éviction, voire un arrêt de travail en attendant le résultat de ses tests. » Etc.

Rappel : Depuis le 11 mai, les médecins peuvent facturer 55 euros, soit G (25 euros) + MIS (30 euros), les consultations des malades testés positifs à Covid-19. Cette mesure tarifaire, détaillée sur le site de l’assurance-maladie, vise à « reconnaître l’engagement des médecins » dans le dispositif de « contact tracing » des patients Covid-19, pour « casser les chaînes de contamination » après le déconfinement. Source Le Quotidien des Médecins.

%d blogueurs aiment cette page :