Nouvelles vidéos « Réussir en Beauté » !


Bonjour, vous allez me trouver boulimique ou dispersée, après l’article sur le « Freedom Cycle », mais non, je pense avoir terminé la pré-maquette, et en attendant la suite, cela reste dans la continuité de mon travail d’information et de diffusion pour Réussir en Beauté !

Les Secrets Livre

Les secrets de la réussite scolaire…

J’ai très envie de recommencer mes vidéos sur ma chaîne Youtube  Réussir en Beauté , sans doute avec mes propres musiques de fond  puisque je suis (re)lancée dans la musique ! ;-). Cela remplacerait, pour l’instant, le livre consacré à la gestion mentale que je voulais écrire (mais le temps et l’envie… m’ont été comptés).

Même si j’ai déjà quelques idées depuis « Les Z’oeufs, c’est amuZant ! », dont le premier opus était consacré au zézaiement, je vous propose donc un petit sondage pour savoir par où vous voudriez que je commence.

Et je verrai si cela correspond à mes envies, parce que je suis encore et toujours à la recherche de la nouveauté, du plaisir et de la créativité ! 😉

C’est à vous !

A très bientôt,

Nadège COMPPER.

Quand Amour rime avec Réussite… 2)

Si vous n’avez pas encore lu Quand Amour rime avec Réussite 1) sur les qualités de l’amour, commencez donc par là…puis revenez ici…

(…) L’amour n’est pas orgueilleux. Si vous le pouvez, et vous le pouvez, évitez de faire de la lecture, de la réussite scolaire en général, une affaire d’orgueil familial et personnel. Dans ce domaine comme ailleurs, l’orgueil ne ferait pas avancer les choses dans le bon sens. On ne comparera donc pas sa progéniture à celle des autres, ni pour constater que son enfant est meilleur ni pour constater que l’enfant fait partie des mauvais. Vous devez être conscient que votre enfant est ce qu’il est, et qu’il est unique. L’amour doit être libre de ces manifestations d’orgueil, chacun devant avancer à son rythme, lentement ou rapidement, mais sûrement.

Si vous devez parfois prendre des décisions difficiles, acceptez d’abord la situation, acceptez de vous regarder dans le miroir, déposez votre « amour-propre » et choisissez la  meilleure voie pour vous et votre enfant.

dessedelaterre

  (Illustration de mon fils à 8 ans, déesse de la Terre).

Je connais une dame qui a dû subir de nombreuses vexations de la part de son mari, devenant elle-même aigrie, désabusée et malade, a eu un cancer du sein et d’autres problèmes de santé, ce qui n’a pas manqué d’influencer sa fille unique, laquelle est devenue dépressive à l’âge adulte, a aussi eu un cancer du sein, et a elle-même une fille dépressive, fermement décidée à ne pas avoir de compagnon, etc. etc. Quand je lui ai demandé pourquoi elle avait subi tout cela, en y réfléchissant, elle m’a avoué qu’elle avait tenu bon car elle ne voulait pas avouer à ses parents qu’elle s’était trompée : ses parents l’avaient avertie qu’elle faisait un mauvais choix avant son mariage. Les conséquences néfastes sont bien réelles aujourd’hui.

Vous devez connaître des exemples de vies jalonnées par la tristesse à cause de l’orgueil, n’est-ce pas ? L’orgueil fait beaucoup de ravages.

Libérez-vous de ce sentiment. Aimez-vous tel que vous êtes, acceptez la critique, commencez vous-mêmes : sondez-vous et guérissez-vous de l’intérieur. C’est cette liberté qui vous rendra heureux, et votre enfant avec vous.

Concernant la réussite scolaire, vous prendrez plus facilement les bonnes décisions sans vous laisser guider par l’orgueil.  Je parlerai plus tard de ma notion de l’humilité qui est à distinguer de la fausse modestie, elle-même soeur de l’orgueil.

A bientôt,

Nadège COMPPER.

Si vous le voulez, retrouvez-moi dans « Les secrets de la réussite scolaire »http://publibook.com/ Santé/Famille pour d’autres secrets…

Les Secrets Livre

Le conte, un outil puissant !

Le conte

image de conte (petit chaperon rouge)Le conte est l’un des outils d’éducation les plus anciens qui existe, puisque la tradition orale a prévalu sur la tradition écrite pendant très longtemps ! C’était un moyen facile, rapide et agréable de distiller des informations et des codes d’éducation morale, notamment. Comme ici avec le petit chaperon rouge et le grand méchant loup… où l’on peut aussi y voir l’avertissement aux petites filles de ne pas parler avec des inconnus qui pourraient leur prendre leur virginité…

En attendant de vous en parler ici et là de façon plus détaillée, car c’est un outil que l’on utilise aussi en art-thérapie, je vous conseille quelques livres de contes que mes patients et moi-même avons trouvés très bien écrits, agréables et très utiles.

Je les utilise souvent pour travailler :

-le langage oral (les contes sont très riches en vocabulaire soutenu, ils utilisent encore pour les meilleurs le passé simple, que l’on ne peut apprendre que par la lecture. Le conte permet aussi d’aborder toutes les autres subtilités de la grammaire française.

Donc prenez les contes et les livres que vous achetez de préférence écrits au passé simple (ils sont de plus en plus souvent écrits au présent), car jusqu’à preuve du contraire, ce temps sera au programme de nos bambins ! S’ils ne l’apprennent pas par la lecture dès leur plus jeune âge, pour eux, ce sera du chinois !),

-la compréhension mais aussi, en filigrane, je l’avoue, pour peaufiner l’éducation morale de ces chers enfants qui me sont confiés, ne serait-ce que pour apprendre le vocabulaire des émotions, des qualités, etc, très importantes dans la compréhension d’un texte. Si vous saviez à quel point certains en sont dépourvus… Pourtant, ils viennent parfois d’un milieu aisé et ce n’est pas parce qu’on ne va plus à l’église qu’on ne doit pas connaître certaines notions associées à un certain vocabulaire (ex. bonté, orgueil, cupidité, respect, etc.).

La religion et les leçons de morale étaient là aussi pour amener des réflexions d’ordre philosophique et spirituel au sens large sur comment vivre ensemble, comment se situer dans le monde, comment se respecter, respecter les autres, être utile aux autres, etc. (je ne prône pas les religions car je trouve plutôt qu’elles ont entraîné beaucoup de division, de nos jours encore, cependant, « il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain »…). La forme ne doit pas cacher/gâcher le fond.

Il serait  bon que nos sociétés retournent  à l’essentiel car les enfants sont eux aussi entraînés dans cette spirale de stress et d’absurdités sans nombre…

Où, à l’heure actuelle, les enfants peuvent-ils être enseignés en premier lieu de ces choses-là ? Dans les contes et les histoires, de préférence à la maison et pas à l’école ni chez l’orthophoniste ! C’est pourquoi j’ai fait un choix de livres très intéressant à tous points de vue, vous le verrez !

Il y a une phrase qui dit « Un conte par jour éloigne de l’orthophoniste » ! Ce n’est pas toujours vrai, car il existe d’autres facteurs qui bloquent l’apprentissage du langage, mais cela permet de dégrossir le terrain, ça c’est sûr !

En tous cas, un enfant qui aime écouter des histoires a souvent (pas toujours encore une fois) envie de lire par la suite !

Vous trouverez mon choix de livres de contes dans la boutique de l’A Réussite-livres de contes, où vous pourrez lire tous les détails sur les livres concernés.

Découvrez les livres de contes que j’ai choisis pour vous !

Passez d’excellents moments et pensez que les jeux vidéos ne peuvent remplacer l’écoute, la réflexion et les échanges que procurent les contes !

Nadège COMPPER.

P.S. Vous trouverez d’autres idées pour améliorer et favoriser le langage dans « Les secrets de la réussite scolaire » Ed. Publibook.

Mais si comme moi, vous aimez rire, visionnez ce sketch de Florence FORESTI sur l’histoire du Petit Poucet. Tout ceci finira par vous convaincre qu’avec les contes, il y a matière à discuter et à réfléchir… 🙂

%d blogueurs aiment cette page :