Les vertus du sourire…

Smiles

Commençons donc par :


« Un Sourire »

« Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup
II enrichit ceux qui le reçoivent
Sans appauvrir ceux qui le donnent
II ne dure qu’un instant
Mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer.
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.

Il crée le bonheur au foyer
II est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler
Car c’est une chose qui n’a de valeur
Qu’à partir du moment où il se donne.

Et si quelquefois vous rencontrez une personne
Qui ne sait plus avoir le sourire,
Soyez généreux, donnez-lui le vôtre.
Car nul n ‘a autant besoin d’un sourire,
Que celui qui ne peut en donner aux autres. »

(auteur Raoul Follereau)

Je vous livre ici un article de Lionel Boulli, Relaxologue, sur le sourire (j’ai juste souligné quelques idées en rose) :

Depuis peu, la science s’intéresse au sourire… En effet, des chercheurs américains ont découvert que le sourire avait des effets bénéfiques sur la santé.

Le sourire déclencherait des modifications biochimiques dans le cerveau qui libérerait le stress, l’inquiétude et les tensions que l’on peut accumuler tout au long de la journée. Il permettrait donc d’augmenter notre bien-être, mais aussi celui des autres.

Les bienfaits du sourire

17 muscles et 17 secondes de sourire sincère sont nécessaires pour inonder notre cortex de bien-être. Le mouvement développé par les muscles faciaux au moment du sourire favorise en effet la production d’endorphines et plongent notre cerveau dans un état de détente.

Cette subtile expression permet non seulement de provoquer une douce euphorie chez soi, mais aussi chez les autres ! Le sourire est communicatif.

Une étude a en effet démontré qu’un sourire sincère envers une autre personne peut entraîner, par réaction en chaîne, jusqu’à 500 sourires dans une journée.

À l’inverse, lorsque l’on est en colère, inquiet, triste, dépressif, que l’on a peur ou que l’on est stressé, nos organes produisent une sécrétion toxique qui forment des blocages dans l’organisme et peuvent engendrer des maladies chroniques.

Le sourire intérieur : une méthode ancestrale

Pour les orientaux, le sourire et ses bienfaits sont chose connue depuis 5000 ans. Les maîtres taoïstes avaient constaté que le sourire était garant de santé, de bonheur et de longévité.

Cette observation les a incités à mettre en pratique le sourire intérieur (Regardez la photo de la statue de Bouddha et le sourire caractéristique conseillé en méditation que l’on voit normalement sur la plupart des représentations du Bouddha)

Bouddha or.

À mi-chemin entre relaxation et méditation, le sourire intérieur consiste tout d’abord à imaginer ou visualiser une personne, une situation positive qui nous mette dans un état de calme.

Puis, comme son nom l’indique, il consiste à sourire à l’intérieur. On peut alors sourire à n’importe quelle partie de son corps et ressentir les nombreux bienfaits de cette belle pratique.

Le sourire intérieur permet de prendre conscience de notre corps grâce au ressenti, et ainsi de porter notre attention sur le moment présent. Il est particulièrement indiqué pour toutes les situations de mal-être et de manque d’Estime de soi.

Le sourire sincère provenant du coeur n’est cependant pas chose aisée. Il nécessite de prendre du recul sur la vie, de prendre les choses avec bonne humeur et parfois de ne plus se prendre au sérieux.

Exemple d’exercice à suivre :

Voici un exercice simple et efficace de 5 minutes qui, pratiqué régulièrement, neutralisera les tensions physiques et psychiques accumulées au cours de la journée.

1) Asseyez-vous sur le bord d’une chaise, les épaules relâchées, les mains à plat sur les cuisses et les yeux fermés.

2) Faites quelques respirations abdominales.

3) Visualisez une personne ou une image qui vous donne le sourire.

4) Laissez venir doucement un sourire sincère sur vos lèvres.

5) Ressentez dans les yeux une douce lumière (ou un sourire), qui rayonne au visage et descend dans le cou, les poumons, l’estomac, le foie, les reins…

6) Laissez revenir la lumière aux yeux et sourire au corps entier.

7) Puis offrez votre sourire en le laissant sortir par les yeux.

« Avant d’être offert à l’autre, le sourire doit d’abord être intérieur et trouver sa source en soi. » Maryse Vaillant, psychiatre.

Lionel Boulli, Relaxologue

10/05/11/ Article emprunté au site Bien-être au travail.

Merci, maintenant, vous savez ce qui vous reste à faire : souriez ! 🙂

Aujourd’hui est l’occasion rêvée de s’y mettre et de s’y remettre, car nous sommes lundi et c’est la semaine de la rentrée scolaire (en France) !

Souvenez-vous encore et toujours que notre état d’esprit influence également le déroulement même de notre journée (voir Qu’est-ce que la loi de l’attraction ) ! 🙂

Je vous propose d’autres exercices pour retrouver la joie de vivre dans mon livre

‘Vivre la joie de respirer, respirer la joie de vivre » (disponible en version kindle, papier et bientôt disponible en anglais sous le titre « Be happy to breathe,  be happy to live ».

A très bientôt,

Nadège COMPPER.

Pour commenter, discuter, c'est ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :