Instant de beauté : Erik SATIE, Trois Gymnopédies

danseurs nus sparte

Les Gymnopédies sont des pièces légères mais atypiques qui bravent délibérément de nombreuses règles de la musique classique.

Les trois morceaux sont écrits selon un rythme à (3/4) et ont tous un thème et une structure similaires. Les Gymnopédies sont des pièces éthérées qui sont parfois considérées comme des précurseurs de l’ambient.

Brian Eno, pionnier de ce mouvement musical, a cité Erik Satie comme une de ses influences majeures. Satie lui-même a créé le terme « musique d’ameublement » pour définir certaines de ses œuvres, signifiant par là qu’elles pouvaient fort bien convenir comme fond sonore. Mais ce terme a été créé en 1917 et Satie ne l’a jamais appliqué aux Gymnopédies.

Dans la seconde moitié du xxe siècle, les Gymnopédies ont cependant souvent été décrites comme faisant partie de la « musique d’ameublement » de Satie, sans doute en raison des interprétations musicales de John Cage1. Satie a choisi le terme de « gymnopédies » qui désigne une danse pratiquée par de jeunes danseurs nus à Sparte. La danse est mentionnée notamment par Xénophon dans les Helléniques,Platon dans les Lois et Plutarque dans son Traité de la musique. La thématique grecque antique parcourt toute l’œuvre de Satie, depuis les Gnossiennes jusqu’à La Mort de Socrate, selon Jean-Joël Barbier, le mot fut peut être choisi en allusion aux notions d’ascétisme et d’austérité qui se réfèrent à tout ce qui est en relation avec la civilisation spartiate, deux notions proches de l’esthétique d’Érik Satie3.

Satie a choisi le terme de « gymnopédies » qui désigne une danse pratiquée par de jeunes danseurs nus à Sparte. La danse est mentionnée notamment par Xénophon dans les Helléniques,Platon dans les Lois et Plutarque dans son Traité de la musique. La thématique grecque antique parcourt toute l’œuvre de Satie, depuis les Gnossiennes jusqu’à La Mort de Socrate, selon Jean-Joël Barbier, le mot fut peut être choisi en allusion aux notions d’ascétisme et d’austérité qui se réfèrent à tout ce qui est en relation avec la civilisation spartiate, deux notions proches de l’esthétique d’Érik Satie3.

Ecoutez les gymnopédies et appréciez ce moment de détente…

Le compositeur :

FRANCE - ERIK SATIE
Alfred Eric Leslie Satie, dit Erik Satie, né à Honfleur le 17 mai 1866 et mort à Paris le 1er juillet 1925, est un compositeur et pianiste français.Wikipédia

The Gymnopédies, published in Paris starting in 1888, are three piano compositions written by French composer and pianist, Erik Satie.

These short, atmospheric pieces are written in 3/4 time, with each sharing a common theme and structure. Collectively, the Gymnopédies are regarded as the precursors to modern ambient music – gentle yet somewhat eccentric pieces which, when composed, defied the classical tradition. For instance, the first few bars feature a disjunct chordal theme in the bass – first, a G-major 7th in the bass, and then a B-minor chord, also in the lower register. Then comes the one-note theme in D major. Although the collection of chords at first seems too complex to be harmonious, the melody soon imbues the work with a soothing atmospheric quality.

Satie himself used the term « furniture music » to refer to some of his pieces, implying they could be used as mood-setting background music. However, Satie used this term to refer to only some of his later, 20th century compositions, without specific reference to the Gymnopédies as background music. From the second half of the 20th century on, the Gymnopédies were often erroneously described as part of Satie’s body of furniture music, perhaps due to John Cage’s interpretation of them.

Pour commenter, discuter, c'est ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :