Une autre perspective de la santé !

famille souriante

Une maman me racontait hier, comment pour des otites, on lui avait conseillé un chirurgien réputé, qui n’a même pas pris le temps de consulter son enfant, et lui a proposé l’ablation des végétations, des amygdales et la pose de diabolos… et qui lui a même dit que c’était ça ou rien !

Comme elle a trouvé, à juste titre, que ce n’était pas juste, elle a choisi l’option « rien » et est partie en courant et s’est procuré un livre d’homéopathie familiale.

C’est ainsi qu’elle a soigné son enfant, qui n’a pas été opéré, et elle a fait passer le message à ses amies, etc. Bien lui en a pris et elle est maintenant très fière de son choix ! 🙂

La santé, c’est un sujet qui m’interpelle particulièrement, en tant que professionnelle de la santé, mais aussi quand je vois ce que je vois et quand j’entends tout ce que j’entends autour de moi !

Il semble que nous soyons dans un vrai bourbier ! On dépense des sommes folles pour chercher des médicaments, construire des cancéropoles magnifiques, la sécurité sociale est en déficit, etc.

Il est vraiment temps que cela cesse et qu’on nous dise la vérité, que l’on traite vraiment pour guérir et rester en bonne santé, au lieu de nous proposer des médicaments à tout-va et de nous couper des morceaux pour ensuite mettre des prothèses quand c’est possible… ou assumer les effets secondaires négatifs !

J’ai trouvé cet article si juste que j’ai eu envie de le partager avec vous. Il correspond tout à fait à ce que je dis dans mon livre « Vivre la joie de respirer, respirer la joie de vivre » : nous sommes faits pour être en excellente santé et ce, par des moyens tout à fait simples et souvent gratuits ou peu coûteux !

Voici un extrait de ce que vous allez lire : « Obsédés par la maladie, ils (les gens) en oublient de se centrer sur ce qui est fondamental : la santé.

En attendant, selon l’OMS, « une véritable bombe à retardement économique et sociale se prépare : vu la croissance vertigineuse des maladies dépressives et anxieuses nous allons devoir faire face à l’un des plus grands problèmes de santé dans les années à venir ».

Selon l’OMS, « d’ici 2020, la dépression deviendra la deuxième cause d’invalidité à travers le monde, après les troubles cardiovasculaires ».

Et si, pour faire face à cette situation, nous sortions des débats stériles sur la maladie ? Si nous adhérions à une nouvelle façon de prendre soin de nous qui, en plus d’être chaque jour plus porteuse pour chacun, aiderait les générations à venir à créer un monde où il fait bon vivre ?

Pour engendrer un changement avant 2020, un déconditionnement massif de la souffrance et de la maladie s’impose. Tout d’abord, il est bon de rappeler que notre corps est conçu pour la vie et le plaisir, non pour la maladie, la souffrance et la mort prématurée ».

Lisez donc la suite ici : Qu’est-ce que la santé ou comment devrions-nous la considérer pour être plus justes avec notre corps ? 

Et si vous êtes d’accord avec ceci, comme cette femme avisée, faites passer le message !

Je vous souhaite donc une bonne lecture et une excellente santé, comme il se doit ! 😉

A très bientôt,

Nadège COMPPER.

Pour commenter, discuter, c'est ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :