La joie de contester ce qui est contestable

C’est bientôt la rentrée et vous allez devoir envoyer vos enfants à l’école, au collège et au lycée avec des masques. Si vous êtes en entreprise, on vous imposera également le port du masque. Qu’en pensez-vous ? Etes-vous à l’aise avec ça ? Ces mesures sont-elles justifiées ?

Sans plus de préambule, je vous invite à écouter cette vidéo, où l’avocat Carlo BRUSA vous explique les raisons de contester les mesures gouvernementales totalement abusives, compte tenu de la vraie réalité de cette crise sanitaire. Vous pouvez parcourir mon blog pour lire et écouter tous les témoignages de médecins, d’infirmières, en France et à l’étranger.

Si vous aussi, cette question du masque obligatoire vous préoccupe, non pas parce que vous ne pouvez pas respirer, mais pour des raisons beaucoup plus graves, je vous invite à imprimer le document que vous pouvez télécharger ci-dessous, édité par un avocat exerçant à la Rue de la Boétie à Paris, perpendiculaire aux Champs-Elysées, Maitre Carlo Alberto Brusa, Avocat à la cour. Ce document est valide pour le Territoire Français, ensuite pour les autres pays je ne sais pas, il faut se renseigner.

Pour le savoir, vous pouvez contacter l’association de l’avocat ci-dessous. Si un policier hésite, vous pouvez lui dire « Nul n’est censé ignorer la loi » et vous lui faites lire le document. Vous pouvez en faire de même pour le directeur de l’école de vos enfants en allant le voir avec ce document.  Si jamais, un policier « ignorant » vous donne quand-même l’amende, vous pourrez la contester, il faudra contacter L’association « REACTION19 » de ce même avocat sur ce lien :https://reaction19.fr/contactez-nous/

Ils vous aideront à contester la contravention. Vous avez juste à leur dire :  » J’ai présenté votre document mais le policier m’a quand-même mis l’amende »; ils vous donneront un courrier que vous n’aurez qu’à envoyer pour contester.

Vous pouvez télécharger l’attestation donnée par l’avocat ICI et participer à la création du film « Hold up« , qui servira à détailler tout ce qui s’est tramé et tout ce qui se trame.

J’avais choisi de ne pas faire de vagues et de porter le masque, mais si personne ne fait rien, si nous ne sommes pas suffisamment nombreux à contester publiquement, si personne ne commence, car nous sommes des êtres grégaires, rien ne se fera. Souvenez-vous de l’histoire « Les habits neufs de l’empereur ». C’est seulement lorsque l’enfant a crié la vérité toute nue, du haut de sa naïveté innocente, que la foule l’a suivi.

La force du nombre est importante et nous sommes très nombreux et de plus en plus nombreux à contester ces mesures et surtout ce qu’il y a derrière ces mesures liberticides et surtout sans fondement médical. Je vous reporte encore une fois à mes autres articles sur la question (utilisez le moteur de recherche). Mais est-ce que nous osons contester extérieurement ? C’est comme cela que commencent les mouvements de contestation.

Désormais, je vais porter mon attestation de liberté, et non plus l’attestation qu’il nous avait imposée pour avoir le droit de sortir un peu, pendant le confinement. Vous vous souvenez de cela ? Trouviez-vous cela normal ? Je me souviens d’avoir fait une merveilleuse promenade à 100 kms exactement de chez moi, car je ne « pouvais » pas aller plus loin, sinon, j’aurais eu une amende. C’était un sentiment étrange.

Nous sommes dans une période très importante de notre vie, faisons donc les bons choix qui nous permettront d’avoir un avenir encore bien meilleur que notre passé, puisque nous serons libres.

« L’avenir sera ce que nous en faisons » Na’Sara Light.

Joie et succès à tous,

Nadège Compper

Un commentaire sur “La joie de contester ce qui est contestable

  1. Pingback: Quel avenir pour nos enfants ? | nadège compper. C-Réussir-En-Beauté.

Pour commenter, discuter, c'est ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :